≡ Navigation
RAHARISOA sameline

26/04/2017 - 12:04

Bonjour, je cherche un parrain pour ma fille qui as (...)

Desseaux P

31/12/2016 - 12:03

J’ai retrouvé ce livre sur le net. Il a été en rupture à (...)

gérard

10/09/2016 - 12:11

bonjour Anais,c’est Gérard ;je suis tombé par hasard sur (...)

BALY Juvence Bertrand

09/09/2016 - 13:36

Bonjour Mes Dames, Mademoiselle, Messieurs, J’ai (...)

Enfants à parrainer Parrainer un enfant Faire un don Devenir adhérent

Partager sur :

0 commentaire

17septembre

Le Vapiano s’engage contre la malnutrition !

Le Vapiano à la Réunion apporte son soutien à Cœur et Conscience en finançant notre programme de lutte contre la sous-nutrition pour un montant de 10 000 € pour l’année 2017. Son Directeur général, Olivier Aggeri et sa Directrice, Sandrine Gillotin, déjà parrains de Cœur et Conscience, et engagés aux côtés de notre ONG, se sont rendus à Madagascar pour une visite sur le terrain.

 

Pour Olivier Aggeri, Directeur Général de Vapiano Réunion, et sa Directrice, Sandrine Gillotin, l’idée de financer un programme de nutrition apparaissait comme une évidence. Sandrine explique que dans les restaurants Vapiano « Nous travaillons avec des produits frais et locaux. Nous avons conscience de l’importance de bien se nourrir. » Olivier Aggeri avait déjà participé à une action de solidarité menée par Cœur et Conscience pendant la semaine de la Solidarité en novembre 2016 avec son groupe de restauration à la Réunion – le restaurant Vapiano, les boulangeries Paul, les restaurants Courtepaille, Tommy’s. Chaque enseigne participante avait reversé une partie de ses recettes à notre ONG. Cette fois, il souhaitait s’engager sur un projet spécifique de lutte contre la sous-nutrition. À leur arrivée à Madagascar, tous deux ont été accueillis par Amédée, Brenda et Isabelle à Tananarive, la capitale malgache, pour rencontrer des acteurs majeurs de la lutte contre la malnutrition : l’ONG française Le GRET, et l’entreprise sociale Nutrizaza. Mieja Vola Rakotonarivo, ingénieure agronome, a pris la direction de Nutrizaza en 2011 afin de poursuivre le développement du programme de lutte contre la sous-nutrition entamée par Le GRET dans le cadre d’une entreprise sociale. La société Nutri’zaza commercialise des farines à haute valeur nutritive dans des restaurants pour bébés tenus par des femmes issues des quartiers défavorisés*. Leurs échanges avec Mieja Vola Rakotonarivo, dirigeante de Nutrizaza et Luc Arnaud, le représentant du Gret à Madagascar, en charge du Programme Nutrimad, ont aidé Olivier Aggeri et Sandrine Gillotin à mieux comprendre comment ce programme de lutte contre la malnutrition est mis en œuvre pour venir en aide aux plus démunis. Le lendemain matin, une visite sur le terrain, dans un bidonville de la capitale, leur a permis de réaliser la réalité de la vie quotidienne de la population malgache la plus touchée par la pauvreté et de l’impact du programme Nutrizaza. La rencontre avec la population a été suivie de la visite de l’usine Taf, un partenaire clé du projet, où sont fabriqués les produits Nutrizaza. < > Le groupe a poursuivi son voyage à Diego Suarez, accueilli par les collaborateurs et collaboratrices entourés d’un groupe d’enfants et de parents de l’association, au chant de l’hymne de Cœur et Conscience. Olivier et Sandrine ont visité les bureaux de l’association et se sont entretenus avec le personnel de chaque service. Ils ont pris connaissance des résultats du programme Nutrizaza qu’ont suivi un groupe d’enfants en sous-nutrition suivi par l’association, et ont rencontré certains d’entre eux chez leur famille. Après plusieurs visites sur le terrain, dont une rencontre très attendue avec leurs filleuls, Olivier et Sandrine ont assisté à une présentation du travail réalisé par le Comité des Pères Responsables, et ont fait connaissance avec les parents – majoritairement des mamans - du Comité des Représentants des Familles, avant de partager un repas pris en commun avec tous les membres de l’association.

 

 

 

* Nutri’zaza est lauréat du prix international des 6e Grands Prix de la finance solidaire, organisés par « Le Monde » et Finansol.

Article : "Les grands prix de la fiance solidaire" En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-grands-prix-de-la-finance-solidaire/article/2015/11/03/a-madagascar-une-potion-magique-contre-la-malnutrition_4801959_3478565.html#6HFql0LFU0wHoxPG.99

 

 



Ajouter un commentaire
  • texte


Parrainer un enfant à Madagascar. Parrainer un enfant, ce n'est pas uniquement changer sa vie et celle de sa famille, c'est aussi devenir une force active pour la solidarité dans le monde ! 2 avenue de la Porte de Montreuil 75020 PARIS - Tel. 09 52 50 33 25 – Email : contact[@]coeuretconscience.org Cœur et Conscience, association de solidarité internationale sans appartenance religieuse ou politique, reconnue d’intérêt général, enregistrée à la Préfecture de Police de Paris N°00174557P.